Un vénéneux art de plaire

« Pour nuire invisiblement à un homme de beaucoup d’esprit qui a le cœur mauvais, amenez les discours et les situations où peuvent être mis en évidence les vices et les travers qui le feront le plus détester. » Vous désirez briller en société, éclipser vos adversaires et entretenir votre insolente réputation ? Cette Théorie de l’ambition, écrite…

De la sagesse populaire en temps romains

« La complaisance excessive emporte du côté de la sottise. » N’étant plus éditées depuis les années 1930, qui se souvient encore aujourd’hui des Sentences de Publilius Syrus, cet ancien esclave affranchi devenu mimographe au Ier siècle avant J-C ? Qui a encore à l’esprit ces traits acerbes et comiques à la fois qui ont fait le bonheur…

Variations autour d’une pensée en mouvement

« Morale conservative. Il faut que ce soit le même qui possède ce champ, jouisse de tel bien. Et il faut que ce soit le même qui couche avec la même, et la même avec le même. C’est en quoi la morale est « ennuyeuse », impose la monotonie.» Dans Moralités, Valéry nous prévient : ne venez pas…

Metaphysical vertigo

« Ma mission est de tuer le temps et la sienne de me tuer à son tour. On est tout à fait à l’aise entre assassins. » Cioran. Emil Cioran. Qui d’autre aurait pu écrire cet aphorisme si désespéré, si grinçant d’humour noir qu’il en est symptomatique de l’écriture du philosophe roumain? Car Cioran, en dehors de…

Un ennui nommé Chardonne

« Ne parlons pas trop de l’amour ; cela réveille des mauvaises pensées. » Cet aphorisme plat, sans relief particulier est à l’image des Propos comme ça de Jacques Chardonne qu’on ne peut s’empêcher de lire distraitement, réprimant à l’occasion quelques bâillements. Que dire sur cet ouvrage si ce n’est qu’il ne provoque rien excepté une vague somnolence chez…

Les pensées d’un empereur

« Ressembler au promontoire, sur lequel sans cesse se brisent les vagues : lui, reste debout et autour de lui viennent mourir les bouillonnements du flot. » Cet aphorisme aux accents profondément sublimes et stoïques est extrait des fameuses Pensées de Marc Aurèle, empereur romain qui régna de 161 à 180 après Antonin le Pieux dont il fut…

Les racines amères de l’homme

« Ne nous affligeons pas des contrariétés. Ne nous réjouissons pas des satisfactions. Ne nous fions pas à l’espoir d’un calme durable. Ne nous effarouchons pas d’un début difficile. » Ces conseils sur la difficulté et la fugacité de la vie, que certains ont pu juger pessimistes, sont extraits des Propos sur la racine des légumes, recueil de…

Conseiller pour mieux gouverner…

« Item, le roy en toutes choses qu’il fait doit adviser qu’il ne face rien contre la voulenté de Dieu et ne doit rien faire qu’il ne face virtueusement. » Ce fragment extrait de l’Advis à Isabeau de Bavière pour le gouvernement de la maison du roy et du royaume de France est à placer au rang…

Béni soit qui mal y pense !

« Celui qui pressent, trouve et accepte les limites de soi est plus universel que ceux qui ne sentent pas les leurs. Ce fini se sent contenir leur infini. » Toujours, les chefs d’œuvre, après leurs lectures, nous laissent comme muets, abasourdis. Seule une auréole de silence les nimbe dans les confins de notre solitude. Comment dire,…

Pour un stoïcisme complexe !

« La vie en prise avec le sort ressemble à un fleuve en crue. Et en effet, elle est troublée, boueuse, impraticable, violente, tumultueuse et passagère. » Si vous êtes las de voir le stoïcisme réduit à son plus simple appareil, c’est à dire la distinction entre ce qui dépend de nous et ce qui ne dépend…