Interloquant!

« Tous les soirs d’hiver, il rentre les nains de jardin dans la maison. » Insaisissables et interloquants, tels sont les deux adjectifs qui viennent immédiatement à l’esprit après avoir refermé le bref recueil Sans me soucier de descendre du singe signé Georges Elliautou. Certains livres, comme celui ci sous-titré humblement et malicieusement Vétilles, nous glissent des…