L’éveil de la mélancolie

« Ce sont nos vêtements qui nous donnent corps – sans ça tout s’effondrerait ». Cet aphorisme délicat et inquiet, qui fait écho au titre de ce journal, émane de la plume discrète et sensuelle du poète français Jean-Louis Giovannoni. Ce petit livre, publié initialement en 1983 et réédité sous l’impulsion de François Heusbourg, est le fruit…