L’aphorisme à double détente

«CHAUFFE MARCEL ! Je ne suis peut-être plus que l’ombre de moi-même mais que je sache, vous n’avez jamais été le soleil de qui que ce soit». Gais, légers et drôles, tels sont les adjectifs qui viennent immédiatement à l’esprit à la lecture des aphorismes de Jean-Loup Nollomont. Dans ses Pensées nyctalopes, l’écrivain belge se livre…