Docteur ès-lettres de l’université de Lausanne, Philippe Moret a consacré sa thèse de doctorat à la littérature aphoristique (Tradition et modernité de l’aphorisme, Genève, Droz, 1997). En 2018, il publie une anthologie chez Robert Laffont dans la collection Bouquins : Le Bouquin des aphorismes. Il est professeur de littérature française...

Plus
  • 11 mars 2023

« Donner avec gaieté.Des visages gais rehaussent les cadeaux les plus humbles,des visages à peine éclairés déprécient les plus grands cadeaux.Si tu donnes tristement, tu perds tes dons et ta récompense,Didyme, donne gaiement, tu agis non sans recueillir des éloges. » Le Livre des proverbes de Geoffroy de Winchester est une collection...

Plus
  • 30 décembre 2022
  • 1

     Le camélia            comme une idée rouge                éclatante et froide Quelle beauté, quelle sensualité, éclatantes elles aussi, se dégagent de ces vers de Cent phrases pour éventails de Paul Claudel ! Le projet est totalement original. Ambassadeur de France à Tokyo, l’auteur décide d’écrire, entre 1926 et 1927,...

Plus
  • 30 septembre 2022
  • 1

« Je sais que le monde est comme un immense écho, que les mots se répètent à l’infini comme un jeu de miroirs dans un palais persan. » Je sais que la lecture de Je sais m’a plongé dans une rêverie proche de la contemplation. Je sais que ce recueil est habité,...

Plus
  • 28 mai 2022

« Notre âme est comme le fruit. En murissant elle se détache. » Une immense joie doublée d’une grande admiration, voilà ce que je ressens à la lecture des Pensées sauvages d’Augusta Amiel-Lapeyre. Pages après pages, je suis conquis par son écriture si précise alliée à une grande finesse psychologique. Son altruisme,...

Plus
  • 10 mars 2022
  • 1

« Un grand oiseau picore la fumée jaillie des longs tubes de métal dans une campagne toute neuve, habitée exclusivement de friches d’immeuble morts. Les vitres effondrées babillent de sanglots de suie, la pluie sale pisse sur les façades. » Quelle sublime et désespérante image que cet oiseau condamné à picorer de...

Plus
  • 26 janvier 2022

« Je ne suis ni poète, ni surréaliste, ni Belge. » C’est par cette définition volontairement provocante et sarcastique que Louis Scutenaire tente de définir sa profonde marginalité ainsi que sa liberté radicale par rapport à la production littéraire de son époque. Né en 1905, il fréquente très vite le cercle des...

Plus
  • 16 octobre 2017
  • 2

« La mélancolie est une femme bleue. Derrière la vitre, la mort monte.» En 1995, à l’occasion des Nuits de nacre, Pierre Peuchmaurd, poète et aphoriste surréaliste, ainsi que Patrick Fabre, photographe, ont mêlé leurs talents pour composer un livre rendant compte de l’atmosphère si particulière du festival d’accordéon de Tulle....

Plus
  • 25 septembre 2017

« Pour nuire invisiblement à un homme de beaucoup d’esprit qui a le cœur mauvais, amenez les discours et les situations où peuvent être mis en évidence les vices et les travers qui le feront le plus détester. » Vous désirez briller en société, éclipser vos adversaires et entretenir votre insolente réputation ?...

Plus
  • 11 septembre 2017
  • 1