Georges Braque, aphoriste

« Oublions les choses, ne considérons que les rapports. » On connaissait Georges Braque peintre, graveur ou encore sculpteur mais qui a déjà entendu parler du Georges Braque aphoriste ? Réunissant bien plus que des considérations sur la peinture, ses Cahiers de 1917 à 1952 ont été publiés par Gallimard sous le titre Le jour et la nuit….

Un recueil d’atmosphère

« Être de la buée sur une vitre, une goutte d’eau qui s’étire à la barre de la rambarde d’une fenêtre. » L’éphémère fragilité de la vie et du monde, voilà ce qui semble traverser et travailler tout le recueil de fragments Il y a toujours un chien qui court sur une plage de Jean-François Dubois, publié…

Entretien avec Gérard Macé

Gérard Macé est poète, essayiste et photographe. Après le recueil Pensées simples publiées en 2011 chez Gallimard et La Carte de l’empire en 2014, nous l’avons rencontré à l’occasion de la parution du troisième volume de ses Pensées simples intitulé Des livres mouillés par la mer. Nous avons tenu, pour plus d’authenticité, à conserver la dimension…

Napoléon, le caractère d’un homme

« On ne gouverne pas une nation par des demi-mesures ; il faut de la force, de la suite et de l’unité dans les actes publics. » Dans le Manuel du chef publié chez Payot-Rivages, sont réunis les aphorismes et les fragments d’une grande figure de l’histoire européenne : Napoléon Bonaparte. Militaire, général, Premier consul, Consul à vie puis…

Variations autour d’une pensée en mouvement

« Morale conservative. Il faut que ce soit le même qui possède ce champ, jouisse de tel bien. Et il faut que ce soit le même qui couche avec la même, et la même avec le même. C’est en quoi la morale est « ennuyeuse », impose la monotonie.» Dans Moralités, Valéry nous prévient : ne venez pas…

L’élégance du désespoir

« Je n’ai pas le courage de mes opinions. Je dis simplement ce qui me traverse la rate. » Lisses et tranchants comme des galets, les aphorismes de Frédéric Schiffter ricochent avec un gout assumé pour la provocation sur les illusions et certitudes du lecteur. Bien plus qu’un Traité du cafard très aride ou rigoureux, c’est une…

Un autoportrait surréaliste et fantasque

« Ce grain de sable est ravissant. Mais la plage est une horreur. » Quel livre facétieux et intrigant que cet Autoportrait aux yeux crevés signé Normand Lalonde ! La maison d’édition montréalaise L’Oie de Cravan, après les très intéressantes Fatigues de Pierre Peuchmaurd que nous avions déjà évoquées lors d’un précédent article, continue à tracer, pour…

Des petits pavés dans la marre !

« Le boudin noir a un réveil brutal. » Absurdes et drolatiques, les Petits pavés d’André Balthazar le sont assurément. Membre éminent du surréalisme belge, il crée en 1957, avec Pol Bury, les éditions Daily-Bul qui publient l’avant-garde littéraire de l’époque. De Roland Topor à Christian Dotremont, en passant par Achille Chavée que nous avons déjà évoqué…

L’aphorisme au Mexique : grand entretien avec Javier Perucho

Photo : Pascual Borzelli Iglesias Docteur en lettres de la Universidad autonoma de Mexico (UNAM), Javier Perucho est éditeur, romancier, essayiste et historien littéraire des genres mineurs. Il a publié à propos du microrécit La música de las sirenas (FOEM, 2013); Dinosaurios de papel. El cuento brevísimo en México (UNAM, 2009); Yo no canto, Ulises,…

Metaphysical vertigo

« Ma mission est de tuer le temps et la sienne de me tuer à son tour. On est tout à fait à l’aise entre assassins. » Cioran. Emil Cioran. Qui d’autre aurait pu écrire cet aphorisme si désespéré, si grinçant d’humour noir qu’il en est symptomatique de l’écriture du philosophe roumain? Car Cioran, en dehors de…