Un peu de tormaïeutique ?

euphorismes_torma

« L’homme est un oignon, le plus noble de la nature, mais c’est un oignon pelant – comme les autres. » Mais que peut bien être la tormaïeutique, vous demandez vous sûrement ? Selon Jean Borzic, préfacier des Euphorismes de Julien Torma parus en 1978 aux éditions Paul Vermont, la tormaïeutique est « une façon très spéciale de tordre…

La maxime selon Roland Barthes

degre-zero-ecriture_roland-barthes

« La maxime est une voie infinie de déception. » Voici l’une des conclusions que tire Roland Barthes de son analyse des Maximes de La Rochefoucauld dans le volume publié chez Points qui rassemble Le degré zéro de l’écriture et les Nouveaux essais critiques. Préfaçant une édition de l’œuvre du moraliste parue en 1961, les quelques pages…

Le « style » Eder : l’ironie à l’œuvre

ironias_eder

« Le dieron un ridículo premio literario y dejó de ser un perfecto desconocido. » « Ils lui donnèrent un prix littéraire ridicule et il cessa d’être un parfait inconnu. » En ces temps de rentrée littéraire et de courses effrénées aux prix, il fait bon de lire les Ironías de Ramón Eder, publiées aux éditions espagnoles Renacimiento et…

René Char, aphoriste et résistant

Feuillets d'Hypnos_René Char

« L’homme est capable de faire ce qu’il est incapable d’imaginer. Sa tête sillonne la galaxie de l’absurde. » Cet aphorisme extrait des Feuillets d’Hypnos, touchant du bout du doigt un sublime quasi onirique, résume à lui seul l’engagement aussi bien poétique que politique de son auteur René Char. En effet, pendant l’Occupation de la France au…

Interloquant!

Georges Elliautou_Sans me soucier de descendre du singe

« Tous les soirs d’hiver, il rentre les nains de jardin dans la maison. » Insaisissables et interloquants, tels sont les deux adjectifs qui viennent immédiatement à l’esprit après avoir refermé le bref recueil Sans me soucier de descendre du singe signé Georges Elliautou. Certains livres, comme celui ci sous-titré humblement et malicieusement Vétilles, nous glissent des…

Un art poétique signé Houellebecq

Rester vivant_Houellebecq

« La première démarche poétique consiste à remonter à l’origine. A savoir : la souffrance. » Souffrir serait donc, selon Michel Houellebecq, la condition sine qua non à toute création poétique. En effet, dans son court texte Rester vivant paru aux Éditions de la Différence en 1991 et réédité chez Librio avec un ensemble d’autres textes, l’auteur propose…

Les gammes littéraires de Franz Liszt

Tout le ciel en musique_Franz Liszt

« Propager en mots et en actions la petite part de connaissance et de technique qui m’a été donnée, comme Forme et Moyen du Vrai et du Divin. » Telle est la mission que Franz Liszt s’est fixée et a rempli tout au long de sa vie à travers son œuvre aussi bien musicale que littéraire. Car…

Sbarbaro : l’inventaire du monde

Sbarbaro-Camillo-Copeaux-Feux-Follets-Livre

« En entrant dans ma chambre, l’écrivain chercha partout d’un air avide les livres qui n’y pouvaient pas manquer. Sous le coup de la surprise, il alla voir à la fenêtre. » Semblable à l’imaginaire d’un tableau de Magritte, cet aphorisme délicat de Camillo Sbarbaro est extrait du recueil de fragments intitulé Feux Follets. Poète, cet auteur…

L’« artphorisme » comme arme?

Taroop_glabel_semiose_galerie_editions

« Tout a déjà été dit, on ne le dira jamais assez. » Cet aphorisme humoristique, le premier de ce livre d’artistes publié chez Semiose Éditions, se présente sous la forme d’une sorte de tautologie absurde et annonce d’emblée cette œuvre grinçante et délirante que le lecteur va rencontrer à chaque page. Pastichant la célèbre pensée de…

Dix questions à José Luis Trullo

Photo El Aforista

Pouvez-vous vous présenter très brièvement? Mon nom est José Luis Trullo. Je suis éditeur et je dirige Libros al Albur. Je coordonne également différents sites El Aforista, Microfilias, Uroboro, Dbibliofilia et Biblias, entre autres. D’où vient votre intérêt pour la brièveté en littérature? Je crois que ça remonte au temps où j’étais étudiant à l’université, quand je…