Rákóczy, en clair-obscur

« Être le refus, le poids des roses qui sèchent dans la nuit, la sollicitude d’un sourire sur le seuil déserté. Supporter le crissement de la craie sur le tableau noir du temps. » Quelle musique sensuelle et dissonante émane de ces métaphores synesthésiques qui font tout le délice des aphorismes de Ferenc Rákóczy ! À leur lecture,…