La foudre ne tombe jamais deux fois…

« Des couleurs au bouquet, il n’y a qu’un cœur à donner. » Cet aphorisme de Patrick Coppens, extrait de ses Pensées pensives, résume à lui seul la tonalité dominante de ce recueil qui oscille en permanence entre onirisme et poésie. D’observations techniques sur la peinture et en particulier sur l’usage de la couleur en réflexions et…